Le blog des progressistes

Center Parcs : "Pouce, je passe..."

Center Parcs : "Pouce, je passe..."
Center Parcs : "Pouce, je passe..."

Hier soir, jeudi 4 février 2016, le collectif Pro Geai du Rousset avait organisé une conférence à la salle des fêtes de Buxy sur le thème :"Center Parcs le hold-up de Pierre et Vacances sur les finances des collectivités locales" présentée par Pierre Emmanuel SHERRER, plus de deux cents personnes avaient fait le déplacement. Eric DAILLIE président du collectif fit une brève présentation, rappelant au passage que si le projet se trouve suspendu, il n'en est pas pour autant abandonné. Puis ce fût l'intervention de Pierre Emmanuel SHERRER. Ce dernier expliqua point par point les aberrations du plan de montage financier PVCP. Pour preuve les banques refusent de prêter l'argent nécessaire à Monsieur BREMMONT, pdg de PVCP, car son projet n'apporte pas suffisamment de garanties solides pour les banques et d'autre part le groupe est toujours très endetté puisqu'il est dans le rouge depuis déjà quatre années consécutives. C'est pour cette raison que Pierre et Vacances se tourne vers les collectivités Régionales et Départementales, de droite comme de gauche, qui ne voient au travers de ce projet mirifiques que des avantages...ndlr sans voir plus loin que le bout de leur nez .

D'après Monsieur CORDIER (ex-conseiller Régional de Bourgogne) seul les écologistes se seraient opposés au projet. Ce Monsieur à la mémoire un peu courte car le groupe des communistes de Bourgogne a également dénoncé ce projet qui n'était fait que pour servir les intérêts des capitalistes et de la spéculation immobilière. Une contribution a même été faite par les communistes. Dans l'assemblée très calme et attentive, tour à tour, des personnes prirent la parole. Puis la parole fût donné à Monsieur Michel NEUGNOT élu à la région Bourgogne Franche-Comté auprès de la présidente Marie-GUITE DUFAY. D'entrée de jeu ce personnage, arrogant, à la moustache en bouclette, comme jadis, ne put s'empêcher de procéder à l'humiliation publique de Monsieur Pierre Emmanuel SHERRER, rappelant à ce dernier qu'il n'avait pas à se vanter, car comme lui, il avait fait, les mêmes grandes écoles ndlr: et NA !! Qu"actuellement il était en charge des finances du Conseil Régionale Bourgogne Franche-Comté, donc selon lui les arguments du conférencier ne valaient rien. Puis ensuite il se lança dans une comparaison entre PVCP et les VVF faisant l'amalgame entre le fait ,selon lui que ces structures fonctionnent sur le même mode de financement. Pour clore le débat, Eric DAILLIE rappela que le Conseil départemental de Saône et Loire allait mettre l'intégralité de son budget de communication pour la publicitée de Center Parcs. Une chose est certaine notre cistude d'Europe doit bien rire de toutes les sottises des humains surtout de celle-ci : " Rien ne sert de courir il faut partir à point..."

Azéro

Center Parcs : "Pouce, je passe..."

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article