Le blog des progressistes

DIGOIN : OUI aux migrants, STOP au racisme !

Lors de la présentation du déroulement Germaine Lemétayer donne des explications
Lors de la présentation du déroulement Germaine Lemétayer donne des explications
Lors de la présentation du déroulement Germaine Lemétayer donne des explications
Lors de la présentation du déroulement Germaine Lemétayer donne des explications

Lors de la présentation du déroulement Germaine Lemétayer donne des explications

Ce 29 octobre, alors que le matin même, le Président de la République, sur le camp de Montreuil Bellay,  70 ans après, reconnaissait la responsabilité de l'Etat dans l'internement de 3 000 tziganes et gens du voyage, par le régime de Vichy qui a duré jusqu'en 1946.  L'après-midi, une poignée d'olibrius excités, s'agitaient à Digoin, place de la Grève, contre la venue de migrants.  Sauf que l'accueil des migrants, venus des quatre coins du monde est inscrite dans l'histoire de la ville de Digoin, depuis des lustres. Heureusement que place de la République, environ 300 personnes sont venues dire NON aux idées racistes et xénophobes diffusées par le FN.  C'est sous l'impulsion de Germaine Lemétayer, présidente de la Ldh de Paray,  qui dans un laps de temps très court a pu fédérer derrière elle, le PCF 71, la CGT, le Collectif Accueil des Réfugiés en Charolais, la Fédération 71 du PS, les Amis du CADA et d'autres syndicats et associations diverses.  Après avoir fait un cercle du silence durant 20 minutes, c'est Isabelle Voillot Co-animatrice du Réseau Education Sans Frontières qui lue la première intervention du PCF71, puis après c'était Philomène Baccot, Conseillère municipale PS de Digoin,  ensuite Brigitte Lerendu du Collectif Accueil des Réfugiés en Charolais, puis Isabelle Rebillard présidente des Amis du CADA, excusa Madame la députée de ne pas avoir pu venir et Germaine Lemétayer, Présidente de la Section LDH de Paray-le-Monial, clôtura les discours.

             LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE.        

Des femmes, des battantes, des militantes, unies pour la même cause...chapeau bas Mesdames !
Des femmes, des battantes, des militantes, unies pour la même cause...chapeau bas Mesdames !
Des femmes, des battantes, des militantes, unies pour la même cause...chapeau bas Mesdames !
Des femmes, des battantes, des militantes, unies pour la même cause...chapeau bas Mesdames !
Des femmes, des battantes, des militantes, unies pour la même cause...chapeau bas Mesdames !
Des femmes, des battantes, des militantes, unies pour la même cause...chapeau bas Mesdames !

Des femmes, des battantes, des militantes, unies pour la même cause...chapeau bas Mesdames !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article