Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pcf71-ducharolais.com

DEFENDRE NOTRE INDUSTRIE :

DEFENDRE NOTRE INDUSTRIE :

La conférence de presse s'est tenue ce mercredi en fin de matinée immeuble Saint-Henri.

 
Fabien Gay, sénateur PCF, membre de la mission d'information sénatoriale sur Alstom et la stratégie industrielle du pays, était au Creusot mercredi matin. Après avoir rencontré les organisations syndicales de la métallurgie, il a animé une conférence de presse pour faire part de ses inquiétudes sur le dossier Alstom-Siemens. 
«L'objet de cette rencontre était de porter à la connaissance des salariés d'Alstom, ce véritable scandale qui est en train d'arriver en France. Nous avons un gouvernement, qui aujourd'hui, ne s'intéresse plus à l'avenir industriel de ce pays...». Pour le sénateur PCF, depuis 2014, on a conduit plusieurs groupes à la découpe avec son lot de licenciements, de pertes de savoir-faire, de délocalisations... «C'est une nouvelle étape qui est menée aujourd'hui, à savoir vendre la branche ferroviaire d'Alstom à Siemens. Le gouvernement, les pouvoirs publics et les dirigeants nous disent de ne pas nous inquiéter, qu'il s'agit d'un mariage entre Siemens et Alstom et de la construction d'un gros groupe pour concurrencer les Chinois... ». Pour le Parti Communiste Français, il n'en est rien. «C'est une donation faite à Siemens qui va récupérer tous les sites français d'Alstom...D'où ce doute qui plane sur l'avenir du ferroviaire en France et du maintien des sites et de l'emploi. Même si aujourd'hui on nous dit qu'il ne faut pas s'inquiéter et que le carnet de commandes est plein sur 4 ans ». Pour Fabien Gay, ce discours est connu, il a été entendu maintes fois : « C'est la même chose qui s'est passé avec Général Electric. Honnêtement, nous n'avons aucune raison de le croire, surtout qu'en France, on le sait, le ferroviaire sera dans les dix prochaines années, le premier marché européen en tant que besoins. On est en pleine transition écologique, on a besoin de développer les transports du quotidien, de développer encore le TGV, le fret ferroviaire...». Selon Fabien Gay, ce projet est en total contradiction avec une volonté politique affichée, et les faits réels avec ce désintérêt de l'industrie française. «J'ajoute que c'est la première fois que nous n'avons même pas de ministère de l'industrie dans ce gouvernement. Aujourd'hui nous exigeons que le gouvernement nomme un ministre de l'industrie afin de donner un véritable avenir industriel sur tous les secteurs stratégiques en France, il y a vraiment besoin d'un ministre de l'industrie » a t-il conclu avant de se rendre à la sortie du site creusotin d'Alstom pour rencontrer les salariés et distribuer des tracts.
JCP

RÉACTIONS

 

Patrick Martin délégué CGT Alstom Creusot « Une opération financière et capitalistique ! »

«La donation d'Alstom à Siemens n'est qu'une opération financière et capitalistique favorisant les actionnaires à qui on promet 1,8 milliard d'euros. C'est d'ailleurs ce que nous a précisé la Direction lors du CCE extraordinaire du 31 octobre 2017. Les aspects industriels, technologiques ou de stratégie industrielle n'ont pas encore été abordés et ne seront abordés qu'après le closing. Certains signaux récents nous inquiètent déjà, avec la fermeture du site de Preston en Angleterre, celle des activités "Hardware" dans l'établissement de signalisation à Rochester aux États-Unis ou bien la filialisation de l'activité "bus électrique" de NTL en une nouvelle filiale...». 
 

Bernard Cois secrétaire départemental du PCF : «Ne pas rester dans la résignation !»

«Il y a des décisions qui sont prises au niveau national aujourd'hui pour fusionner Siemens avec Alstom. Aussi le Parti Communiste au niveau national, essaye de contribuer à la résistance de ce projet qui conduira à la découpe et à la perte de parties industrielles de notre pays. Le Parti Communiste engage sur tous les sites Alstom une initiative où des parlementaires se rendent sur le terrain à l'écoute des organisations syndicales. Il s'agit de susciter la lutte et de ne pas rester dans la résignation face à ces projets de découpe...». 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article