Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pcf71-ducharolais.com

HOMMAGE A MICHEL CHEVALIER

HOMMAGE A MICHEL CHEVALIER

Michel Chevalier (à gauche) était un amoureux de musique, tout comme son ami et maire de Culles- les-Roches Michel Duchamp. Photo Geoffrey FLEURY

L’émotion était palpable, vendredi à la salle communale, où un hommage était rendu à Michel Chevalier, décédé en début de semaine. Le lieu avait de la peine à contenir toutes les personnes qui ont côtoyé l’homme engagé qu’il était.

Au fil des discours, c’est une grande partie de sa vie et surtout de ses combats qui ont été retracés. « Michel n’a jamais cessé de se battre contre les injustices, mais malheureusement aussi contre sa maladie et celle des autres : paysans, ouvriers agricoles, enfants, riverains ou non, tous victimes à travers l’eau, l’air ou les aliments de poisons produits par une industrie d’un cynisme absolu, qui fabrique aussi les médicaments qui servent à traiter les victimes de produits qu’ils ont eux-mêmes répandus », a témoigné l’un des responsables de l’association Action solidarités rurales, dont faisait partie Michel Chevalier.

Passionné de peinture et de musique

Ce dernier a évoqué tout cela au travers de ses passions : la peinture, la musique et le dessin. « Personne n’est épargné par la maladie. La combattre lorsqu’elle est installée ne suffit pas, l’attaquer à sa source, à ses racines est primordial », disait-il.

Son propre combat contre la maladie, il l’a mené courageusement, sans jamais baisser les bras, comme il l’a fait pour les autres pendant des années. Son absence va laisser un grand vide, mais elle incite ses amis à poursuivre plus que jamais la lutte contre les pesticides.

Michel CHEVALIER vient de nous quitter à l’âge de 65 ans. Une maladie impitoyable l'a enlevé prématurément à l'affection de sa famille et de ses amis.

Michel avait été apprenti puis salarié de l’usine Creusot - Loire à Chalon sur Saône.

Toujours à l'écoute des problèmes de société, toute sa vie et depuis son plus jeune âge, il a combattu pour l'égalité, la justice, la paix et pour l'avènement d'une société en harmonie avec ses convictions. Il a été syndicaliste CGT à l’usine Creusot - Loire de Chalon sur Saône et à donner ensuite, à son engagement une dimension politique. Il est devenu alors un militant actif et infatigable du PCF. 
Secrétaire de section, puis secrétaire fédéral PCF 71 de 1983 à 2000, Conseiller Régional de 1992 à 2004, Michel a marqué de son empreinte le Parti Communiste. Il avait gardé de nombreux contacts, chaleureux et sympathiques, avec les militants communistes toutes les années qui ont suivi la fin de ses mandats. 

Michel n’avait pas renouvelé son adhésion au PCF mais avait poursuivi l’action militante sous d’autres formes, au travers de son engagement pour l’écologie et la décroissance ou dans les luttes contre les pollutions de l’eau et contre les pesticides et les insecticides. 
Au-delà, Michel était un homme de culture, autodidacte, passionné de peinture, de musique et façonnait avec réussite de magnifiques sculptures.  Nous présentons à Martine ainsi qu'à ses enfants Corinne et Guillaume et à toute sa famille, nos plus sincères condoléances. 
Un rassemblement est prévu pour tous ses amis et ceux qui l’ont estimé. Hommage en musique pour ceux qui voudront jouer ou dire quelques mots à la Salle des Fêtes de Saint-Boil, le vendredi 19 janvier à 17h00. La crémation aura lieu dans l’intimité familiale.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article