Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pcf71-ducharolais.com

TOUS ENSEMBLE !

TOUS ENSEMBLE !

La devise "Tout seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin" gagne du terrain parmi les Gilets jaunes et les syndicats déterminés à poursuivre le combat, à faire plus large et à gagner.

Ainsi, dans plusieurs villes déjà des rassemblements ont eu lieu depuis le début de l'année entre les Gilets jaunes et certains syndicats qui ont permis d'élargir les participations aux initiatives sans dénaturer les sens du combat des gilets jaunes et celui des syndicats. Gilets jaunes et gilets d'autres couleurs ensemble ont été efficaces !

Peu à peu cela fait des émules. Les gilets jaunes des Hauts-de-France ont lancé un appel en direction des syndicats, pour qu’ils soutiennent, et prennent part à la lutte actuelle. Le 10 janvier dans plusieurs villes, l’action des gilets jaunes a consisté à aller rencontrer les syndicats pour discuter de convergences, d'initiatives et d'actions communes.

Du côté des gilets jaunes, il s’agit clairement d’un dégel des relations. Fini les refus catégoriques de toute présence syndicale aux côtés ou au sein d’un mouvement se revendiquant apolitique mais aux revendications sociales mais aussi très politiques. L’heure est à la construction de convergences dans le respect de ce que chacun est.

L’appel à cette journée en direction des organisations de travailleurs a pris son origine à Lille dans une assemblée générale de 300 gilets jaunes. Depuis, il a fait des émules au moins à Toulouse, Grenoble, Bordeaux, Montpellier, Lyon et Marseille.

Cela est très encourageant car cela laisse entrevoir une participation unitaire, de masse et durable au mouvement très soutenu par l'opinion publique et rassemblé pour des exigences communes comme la revalorisation du SMIC, des salaires et des pensions, comme le rétablissement de l'I.S.F ou comme le référendum d'initiative citoyenne respectueux des droits fondamentaux acquis.

Dans la ville rose, les manifestations des gilets jaunes et des syndicats se sont déjà rencontrées à deux reprises avant les fêtes de fin d’année, une nouvelle rencontre a eu lieu cette semaine à la Bourse du travail. Mais Toulouse n’est pas la seule ville où des actions en commun ont déjà lieu. À Martigues, gilets jaunes et gilets rouges ont appelé ensemble à la manifestation du 5 janvier avec un tract unitaire. Dans le Doubs, les unions locales de Montbéliard de la CGT, la FSU et de Force ouvrière se joignent au défilé des gilets jaunes pour protester contre la répression et les mesures d’interdiction de manifester prises dans leur commune.

Les initiatives locales se multiplient comme à Créteil pour le déplacement d’Emmanuel Macron, où syndicalistes et gilets jaunes ont réservé un accueil houleux au chef de l’État.

A l’échelle nationale, Philippe Martinez renvoie les décisions au niveau local, en fonction des contacts noués du fait de l’absence de coordination nationale des gilets jaunes. Cependant, comme Solidaires, la CGT ne s'est pas rendue à Matignon vendredi pour discuter du « Grand débat ». Pour lui, Emmanuel Macron est revenu sur sa parole du 10 décembre où il s’engageait à l’écoute. Lors des vœux du 31 décembre le message était clair : « je ne change rien », d'où le besoin d'agir encore plus fort et encore plus nombreux !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article