Le blog des progressistes

LA CRISE SUR LE GATEAU

Les banques se gavent et les salariés trinquent :
Nicolas Sarkozy qui a convoqué les banquiers au château pour les tancer à propos des bonus de leurs traders ; qu'on ne pouvait avoir d'un coté un chômage qui augmente de 20% , des français dont les 2/3 n'ont même pas le SMIG pour vivre et d'un autre coté des banquiers qui s'en mettent plein les poche .
Pourtant ; après les belles promesses du G20 d'avril sur la moralisation du capitalisme ; rien ne devait plus être comme avant !!
Des banques sauvées de la faillite par des fonts publics (nos impôts) remettent les couverts du festin : exemple la BNP qui a reçu de l'état 5.1 milliards se redistribue 1 milliards de bonus pour ses traders et dirigeants ; plus forts encore , la majeure partie de ses profits provient des agios qu'elle fait payer aux entreprises menacées de faillite  et aux millions d'endettés du fait du chômage  : le beurre et l'argent du beurre en quelque sorte :belle moralisation ?
Mais pourquoi s'en arrêter là ; Sarkozy et ses comparses en profitent pour accélérer le remodelage de la société néolibérale ,le FMI sous la houlette du socialiste DSK en rajoute et prescrit des remèdes de cheval : C'est de la faute des retraités trop nombreux,des fonctionnaires,des salariés qui coûtent trop chers.
Résultat, en France c'est le travail du dimanche , la diminution des retraites la saignée dans la fonction publique , en Roumanie , Hongrie ce sont les retraites et les salaires (200€) qu'il faut réduire , etc . 
"On a pas l'impression que les dirigeants de WallStreet aient le moindre remord" s'étonne le président américain OBAMA comme si le capitalisme avait une morale .

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article