Le blog des progressistes

Ancien hôpital : " L' EMMERDANT... c'est l'amiante..."

DSCN1195

Le futur investisseur d'une maison de retraite "très haut de gamme" n'a plus l'air de vouloir se précipiter pour investir en lieu et place de l'ancien hôpital Pasteur. Selon les dires de notre maire celà devait être une très bonne nouvelle car générateur de nouveaux emplois dans notre ville... sauf que l'investisseur en question a pu être freiner dans son élan par le coût du désamiantage des bâtiments n.d.l.r. (la pillule doit être dure à avaler ! pour celui qui applique correctement la procédure, lié à ce matériau).

DSCN1196

 Plaque d'amiante cassée et fissurée, visible en extérieur.

DSCN1191

 Mauvais entretien des bâtiments.

DSCN1198

Dans le cas de cet hôpital ce qui est pour le moins surprenant c'est de constater le manque flagrant d'intérêt pour l'entretien des bâtiments.  Pour le désamiantage on peut supposer qu'un "hypothétique miracle" viendra du Bengladesh, puisque des contacts sont en cours entre notre ville et l'ambassadeur de ce pays, sachant que les normes environnementales et de sécurité sont moins contraignantes là-bas que chez nous...Wait and see ! 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

400 000€

C'est le montant du loyer annuel réglé par l'hôpital des Charmes à la SEMCODA pour occuper les locaux de l'ancienne "clinique de la roseraie".  L'hôpital a procédé ces derniers temps à de nouveaux aménagements et agencements dans son organisation, ce qui est très bien.   Concernant par contre le troisième étage de l'ex-clinique ce dernier reste toujours totalement inoccupé, espérant qu'il s'agit là que d'un simple oubli.   Car sinon pourquoi avoir installé au 10 route de Survaux à coté des Papillons blancs n.d.l.r (lieu paumé par excellence...) un centre de prévention en alcoologie et addictologie, alors que ce centre aurait sans nul doute beaucoup mieux sa place dans un centre hospitalier ou dans son environnement immédiat ? S'agirait-il ici encore d'un coup "de chasseurs de primes" addictent aux jeux du capitalisme sauvage ?  Privatiser les bénéfices et nationaliser les pertes ici on connaît la chanson...on voit bien le résultat actuellement ! 

DSCN1186.JPG

Drôle de mélange des genres !!!

DSCN1188.JPG

DSCN1189.JPG

 Pourquoi avoir choisi de cacher de la sorte ce lieux ?     L'explication est peut-être que celà rapporte des "pépettes, des picaillons, des fafiots, du blé, de l'oseille, de la tune,  du pèse..." à de gros spéculateurs privés.                Il faut dire que " L' honorable société " ou "Cosa Nostra" possède un parc immobilier impressionnant et aux quatre coins de la ville ! 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article