Le blog des progressistes

André CHASSAIGNE à Gueugnon

C'est le 12 Mai dernier que le député PCF (du Puy de Dôme)André CHASSAIGNE s'est rendu à Gueugnon sur le site APERAM (jadis les FORGES).

Place des forges il a pu dialoguer avec des ouvriers venant à sa rencontre pour s'entretenir avec un député aussi à l'aise avec les ouvriers que dans l'hémicycle de l'assemblée nationale.

P1020955 

Ici il s'entretient avec Jean Luc BOIS (délégué CGT)

P1020964

Prise de parole aux portes de l'usine, à sa gauche Jojo

et Nathalie VERMOREL DE ALMEIDA (Conseillère Régionale

de Bourgogne)

P1020966

Des arguments de poids et qui tiennent la route

P1020970

André CHASSAIGNE prend des notes (il ne met pas de topique

au motard)

P1020962

Très bon contact avec les ouvriers

P1020959

 

P1020979

Manu, Daniel BACHELET, André CHASSAIGNE, l'ami JOJO

 

André CHASSAIGNE pourrait tout à fait être en mesure de piloter le FRONT DE GAUCHE.

 C'est le 4 et 5 Juin lors de la conférence nationale que la décision sera prise.

  °+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°

RCEA et A10 : même combat !

Contrairement à ce qu'affirme le Président UMP du groupe "Union pour l' avenir de la Saône et Loire " au conseil général, dans Saône et Loire Info, la solution mise en place dans le département des Landes avec la mise en concession de la RN10, et notamment  du tronçon landais, accordée à la société Atlantes le 21 Janvier dernier, fait l'objet d'un recours au Conseil d'Etat intenté par la Fédération des Landes du PCF et l'Association des Elus Communistes et Républicains (ADECR) de ce département.  Le contenu de ce recours vise à faire respecter la notion d'égalité inscrite dans la Constitution.

Les élus s'appuient sur trois arguments : une remise en cause de la continuité de la RN10 entre Paris et la frontière espagnole car la nationale serait supprimée sur le tronçon landais, la suppression d'itinéraire de substitution alors qu'il en existe sur d'autres tronçons...  De plus, la concession constitue un préjudice pour les contribuables français qui ont financé la mise à 2x2 et aux normes autoroutières de ce tronçon et qui devront désormais s'acquitter d'un péage qui ira directement dans la poche d'actionnaires privés ...Un processus qui comporte des similitudes et une démarche citoyenne pour les défenseurs de la RCEA à 2x2 voies gratuite.  M. Accary, inconditionnel avec le député Nesme de la mise en concession, ne prenez pas vos désirs pour des réalités...

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article