Le blog des progressistes

Aux 119 Maires et 1358 Conseillers Municipaux du Charolais-Brionnais

 Tous les Elus locaux, en Charolais-Brionnais comme ailleurs, sont confrontés sur leur territoire aux lourdes conséquences de la crise : emplois, pouvoir d'achat des actifs et des retraités, prix agricoles, devenir des jeunes, services publics et services sociaux etc...

 

 Les projets de réformes des collectivitées territoriales soumis aux Députés et Sénateurs n'apportent aucune réponse à ces besoins.  Mais ils prévoient la réduction du nombre des conseillers municipaux et le remplacement des conseillers généraux et régionaux par des conseillers "territoriaux".  (1)

 

 Les communautés de communes qui ne correspondent pas toujours au découpage cantonal (2) ont été créées par le vote des élus municipaux concernés.  Les projets de réformes appellent la remise en cause des limites géographiques d'un certain nombre d'entre elles.  L'Etat engage par l'intervention du Préfet des démarches pour des regroupements qui n'apporteraient plus rien de plus aux habitants.

 

Les projets du gouvernement constituent un "paquet" indissociable.

 

Contre ces réformes, de fortes oppositions se sont exprimées dans l'ensemble du pays par toutes les associations nationales d' élus.

 

Celle des présidents de Régions vient de publier en date du 26 mars une déclaration demandant au gouvernement de retirer ses projets et de conditionner toute évolution institutionnelle ou statutaire aux demandes préalables des élus. 

 

 Ce retrait est possible, la décision de remise en cause de la taxe carbone, les demandes pour la suppression du bouclier fiscal en témoignent.

 

 Les conseils municipaux ont été élus pour la défense des intérêts de leur commune en coopération avec ceux des communes de leur canton.

 

 On ne peut se laisser se développer sans réagir des campagnes médiatiques qui laissent entendre que ces élus coûteraient trop cher alors qu'il sont nombreux à contribuer bénévolement à la gestion municipale et à la vie associative dans leur commune.

 

Il est donc très important qu'ils puissent participer aux actions pour le retrait des projets remettant en cause des acquis des Etats Généraux de 1789, ceux de la Révolution Française.  

 

 

 

    (1) Les habitants de la Saône et loire ont actuellement à leur service 57 Conseillers Généraux et 21 Conseillers Régionaux soit 78.  Si la réforme s'appliquait, il n'y aurait plus qu'une quarantaine de conseillers territoriaux.

    (2) Les 11 cantons

                                         Nbre de communes                Nbre d' élus

BOURBON-LANCY                               10                                      136                                                                                  136                                                                                                                         
CHAROLLES 13                                      144 144
CHAUFFAILLES 11                                      143 143
LA CLAYETTE 18                                      217  217
DIGOIN 5                                         89 89
GUEUGNON 9                                        133 133
MARCIGNY 13                                      144 144
PALINGES 7                                          83 83
PARAY le MONIAL 11                                       136 136
St BONNET de JOUX                                         8                                          82 82
SEMUR en BRIONNAIS 14                                       170 170

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article