Le blog des progressistes

C'était, c'est, ça sera...ce que vous en ferez !

1499500 10152136807329170 1960600467 n

FANFARONNADES déplacées

Honte au "journaleux locaux" qui osent annoncer la soi-disant création de dix emplois dans la brasserie d'une grande surface parodienne.  Peut-être ce sont- ils mal informés ou ont-ils simplement feint l'existence de la précédente brasserie sis dans la même galerie marchande.  Toujours est-il que ce ne sont pas les salariés qui ont été poussés vers la sortie par le gérant précédent qui avaleront cette pillule plutôt amère.  Il aurait été plus juste et mesuré d'écrire que les emplois précédemment perdu ont été remplacés...oui mais mensonge et propagande obligent ! Le loyer d'un montant de 6 000€ mensuel, ne semble pas être indigeste pour les nouveaux gérants associés.  Le grand gagnant de cette juteuse opération financière reste le responsable de la grande surface alors que ce devrait être les salariés.  Bon appétit !

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&& 

Si on parlait médecine du travail

DSCN1051.JPG

On nous vante à tout va la nouvelle maison médicale, sur le point d'ouvrir et située juste en face le LEP Astier.  Sans aucun doute plus en conformité avec les normes d'accèssibilités et de sécurité.                                                 Par contre concernant le regroupement envisagé des médecines du travail de Paray et Digoin sur le site de Barberèche à Vitry...R.A.S. pourtant des emplois risquent encore de pâtir de ces réductions d'effectifs avec à la clée des suppressions de médecins du travail au profit d'infirmières du travail, au bout du compte c'est le MEDEF et les patrons qui profiteront encore de cette cruelle situation qui nous ramènera à l'époque de Zola.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Et le foot à Paray ? 

Avec un prix de licence annuel de 150€ (n.d.l.r. c'est ça un sport populaire !) et un trou dans la caisse de 28 000€, une subvention exceptionnelle de 

18 000€ a du être votée en catastrophe (n.d.l.r. à fond la forme...) afin de maintenir le salaire de l'entraîneur environ deux mille deux cents euros mensuel.  Une explication venant du président de l'OMS aurait pu être fournie, mais NIET ! Son copain de compère l'adjoint aux sports de la ville maintient "l'omerta" sur le sujet. Le contribuable parodien n'aura pas accès à plus d'info, motus !  Ca peut laisser non pas rêveur, mais inquiet les parodiens qui financeront le cross à Paray en 2015 et ce à juste titre, car les sommes engagées seront d'une autre dimension, à moins qu'un changement du binôme dirigeant local intervienne entre temps.  Celà serait déjà un beau miracle, à Paray !

1466111 437590759696580 1749862562 n 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article