Le blog des progressistes

CLINIQUE LA ROSERAIE : l' A.R.S a sifflé la fin de la récrée...

Mais trop, c'est beaucoup trop !!! Lors des débuts de l'activité de la Clinique La roseraie, je me souviens avoir accompagnée une amie qui devait passer une radiographie de son genoux dans cette clinique. En entrant dans ce lieu que nous ne connaissions pas, nous demandons au guichet où devons nous aller pour passer la radiographie ?  après avoir obtenu l'explication de l'endroit inférieur  exact, nous pénétrons dans une vaste salle où des chaises étaient placées devant un grand comptoir désert, nous nous installons. Puis après un long moment d'attente une voix venant de derrière une cloison en retrait du comptoir s'exclame : "Echec !" je me lève alors de ma chaise et demande ; "Y'a quelqu'un ?" une femme en blouse blanche apparaît derrière le comptoir et me demande : "C'est pour quoi ?" (...)  Quelques années après comme par hasard la clinique serait étonnement en déficit et chercherait un repreneur (...) A l'époque c'était le groupe KAPA qui était candidat à la reprise, sauf qu'à l'époque les syndicats des personnels de l'hôpital ont bien réagit en mobilisant largement, ce qui poussa KAPA à se retirer.  Ce n'est qu'en juin 2010 que le tribunal de commerce de Mâcon valide la reprise de la Clinique privée la Roseraie par le groupe Vitalia.

      Sur le site de la Clinique La Roseraie un établissement du groupe Vitalia dans la rubrique Actualités (publié le 11/10/2012 à 17h39), on peut lire: "Arrivée de deux nouveaux médecins à la Clinique la Roseraie.   La clinique la roseraie à Paray le Monial a décidé de renforcer son pôle digestif dans les prochains jours.  En effet, le 1er novembre, le Dr Joseph Balsano et le Dr Rudolf Van Haasen s'installeront au sein de l'établissement et travailleront en collaboration avec le Dr Salameh, gastro-enterologue. Cette nouvelle étape, dans le redéploiement de la Roseraie, sera suivie début 2013, par l'ouverture du pôle d'urologie.  Selon Jany Rulfo, directrice de la clinique: " Nous sommes en train de recruter des urologues. A l'heure où je vous parle nous avons des pistes que nous comptons bien concrétiser rapidement. Tout cela s'inscrit dans la stratégie qui a toujours été la nôtre : redonner à cette clinique la place qu'elle mérite en offrant à la population du Charolais-Brionnais une chirurgie de proximitée de haut niveau."  Le renforcement de l'équipe chirurgicale de la clinique répond aux attentes de l'Agence régionale de Santé (ARS) de Bourgogne qui souhaite un élargissement de l'offre de soins sur ce bassin de population. Il s'agissait d'ailleurs de l'une des motivations de la reprise de l'établissement par le Groupe Vitalia il y a deux ans, une reprise souhaitée par les pouvoirs publics et soutenue par l'ARS.  La Clinique La Roseraie, ravie de ces bonnes nouvelles, a décidé de fêter dignement ses 10 années d'existence. Elle a d'ores et déjà planifié l'organisation d'une soirée le 4 décembre prochain en présence des acteurs locaux du monde de la santé, des élus, des personalités, des patients et des personnels de l'établissement".

Cette fois on dira : "Echec...et MAT !!! Docteur..."

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

ATTENTION DANGER !

Une pétition circule pour défendre la propagande "des capitalistes de la santé" soit disant elle émanne du personnel de la clinique, ne soyons pas dupes aucun logo syndical en tête, donc c'est forcemment un tract venant de la direction, les mêmes qui ont défendu la loi Bachelot (c'est l'histoire des arroseurs arrosés !!!).  La signature de cette pétition c'est NON, l'abolition immédiate de la loi Bachelot c'est OUI.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

CERISE SUR LE GATEAU ! 

Problème de (gestion) de digestion à la clinique "dur dur" à avaler le coup des deux gastroenterologues...et la "sacrée- soirée" du 4 décembre (c'est ballo... Bachelot !!!).  Même pas honte, même pas peur de manifester pour sauver la clinique dont les médecins pratiquent sans aucun scrupule des dépassements d'honoraires à tout va, même le personnel "lèche-cul" d'une direction avide de toujours plus de profits,sur le dos des patients, c'est bien connu dans un établissement de santé ce qui rapporte du fric c'est le billard !!! Madame la députée osera-t-elle manifester au coté de son prédecesseur (ex-député UMP) et du Maire de Bourbon dont le papa, chirurgien à la retraite oeuvra beaucoup pour la clinique... St Marguerite, jadis ?  

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article