Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pcf71-ducharolais.com

Merci DIGOIN...

Les 20 ans du CADA !

DSCN1332

En passant devant le CADA (Centre d'Accueil des Demandeurs d'Asiles)

Une bonne ambiance planait au dessus du CADA de Digoin, le jeudi 12 juin dernier et pour cause, le CADA  (hébergé par Adoma, ex-SONACATRA) fêtait ses 20 ans de présence à Digoin.  Mais il fût aussi le 1er CADA de France à être créé en 1993.  Il accueille 110 demandeurs d'asiles (Réfugiés fuyant la guerre, exilés politique...etc ) Un autre dispositif d'accueil national AT-SA (Accueil Temporaire au Service de l'Asile) a ouvert ses portes et permet d'accueillir 96 personnes supplémentaires.  Une équipe de 13 personnes assurent l'accompagnement administratif, juridique, sanitaire et social des personnes accueillies.  Différentes activités  sont proposées par 2 animateurs, aux demandeurs d'asiles, afin de palier à l'interdiction de travailler qui leur est imposée.  Le centre a déjà accueilli plus de 1500 personnes de 55 nationalités différentes depuis son ouverture.  Le point faible du bâtiment : des escaliers partout ! pas d'accès prévu, pour les personnes à mobilité réduite, Adoma trouvera bien une solution afin de combler cette lacune.  Nul n'est à l'abri de se retouver en fauteuil roulant du jour au lendemain, ce qui n'est pas souhaitable pour personne !

Lors de cette journée, la directrice Miryam Jeannot, une ancienne digoinaise, avait également organisée une conférence sur la demande d'asile, sauf que l'OFPRA un des principaux intervenants de la demande d'asile était aux abonnés absents. Au grand regret du public présent.  La conférence s'articula essentiellement autour du directeur du forum des réfugiés-COSI, Monsieur Jean -François Ploquin, qui fît une présentation de la RDC (République Démocratique du Congo) et les aspects géopolitiques des demandes d'asile en provenance de ce pays.

DSCN1334

Juste avant de passer au buffet deux témoignages d'anciens résidants du CADA de Digoin dont celui de DIMITRI (Russe d'origine) venu ici en 1996 avec sa mère et son frère, il a appris le français ici, puis a continué sa scolarité au collège puis au lycée, avant de poursuivre sur la facultée.  Actuellement il travaille au Conseil régional de Dijon dans les services de gestion.  Il nous a confié qu'il ne comptait pas s'arrêter là, car son grand projet serait de faire passer les gros pétroliers de russie par l'océan Arctique et non pas par l'océan Indien et remonter par le canal de Suez, comme ils le font actuellement (perte de temps et d'argent) car selon lui, celà représenterait un énorme business !

Si on lui oppose fonte des glaces et pollution de la planète, il répond tranquillement : "GreenPeace est bien subventionné par une grosse compagnie pétrolière !" et ceci dans un français impeccable. 

 

DSCN1335

Parmi les personnalités présentent figuraient des responsables d'Adoma dont Monsieur Gilles Furno de la région EST, l'ex-maire de Digoin, Monsieur Castagna, Madame Baccot Conseillère Générale de Digoin, un représentant de la CCVAL, le maire actuel de Digoin Monsieur Genet, était absent.

DSCN1338.JPG

Madame la conseillère générale dégustant la cuisine 

du monde au CADA "c'est vachement bon !"

DSCN1336

sympathique buffet froid et chaud sucré et salé

de la cuisine du monde confectionné par les résidents.

Puis après divers animations et chansons sous le chapiteau vînt enfin le temps tant attendu par les enfants du lancé de ballons dans le ciel de Digoin.DSCN1339.JPG

Les derniers préparatifs.

DSCN1342

Sur la ligne de départ d'envol ...

Comme on entend dire ici au CADA :

Merci la FRANCE ET MERCI DIGOIN

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Liberté, Egalité, Fraternité, c'est où ?

DSCN1297.JPG

Sur la façade on peut lire : "HOTEL DE VILLE" et c'est tout !

Liberté :

Normal me direz-vous dans une ville qui ose ignorer le nom de Pierre Moreau, natif "des fausses-rues de Paray" (en 1620 et mort à Paray en 1660) l'un des principaux pionnier  de la cause de l' abolition de l'esclavage et de la colonisation.  Auteur de l'ouvrage de 212 pages, intitulé "Histoire des derniers troubles du Brésil entre les Hollandais et les Portugais".  Alors qu'il serait plus logique que la place nommée Jean Marie Cacou ( Bouffon, fruit de l'imagination d'anciens cadres de l'usine Eternit) soit renommée à juste titre Place Pierre Moreau.

Egalité :

L'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite à la salle des mariages c'est pour quand ?  idem pour la salle de réunion du conseil municipal ?

 "Ne rien dire et laisser faire" c'est sans doute la règle que doit s'appliquer la commission de sécurité ici à Paray le Monial.  Quand on pense que si un incendie devait se déclarer pour X raison, dans la salle du conseil municipal de Paray, aucune issue de secours n'est prévue à cet effet ! ce qui n'est pas légal dans un ERP (Endroit Recevant du Public).  Quand à son accès, tout comme la salle des mariages, pour les personnes en fauteuil roulant (c'est circulez y a rien à voir !)

Fraternité :

Lors de la dernière réunion qui s'est déroulé au Centre Culturel de Congrès, il fût décidé par le maire que la population n'aura dorénavant plus accès aux plans, ni a mentionner des observations concernant les travaux, de la Rue des 2 ponts, rue de la République et i'Avenue de Gaulle.  Qu'on se le dise !  Un air de liberté flottait sur Paray...  

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&  

    

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article