Le blog des progressistes

Elections et réactions...

Courrier :

Jean François BORDE

le bourg

71600 Poisson

               Coup de colère.

Les élections présidentielles puis législatives sont terminées, donc aussi terminée la campagne électorale. Le président sortant Nicolas SARKOZY battu, l'UMP et ses candidats, faute de programme mobilisateur ont tenté de faire peur au peuple en déclarant que "le PS ne nous fera pas de leçon sur l'extrême droite lui qui s'allie avec l'extrême gauche". Je suis un électeur adhérent d'aucun parti politique, et ayant voté Front de Gauche aux premiers tours des deux élections. Je ne me considère pas comme un extrémiste, membre et ancien membre de plusieurs associations, et je pense sincèrement que Jean Luc MELENCHON est un Républicain et un Démocrate ayant des valeurs respectables au même titre que les femmes et les hommes d'autres partis démocratiques. Le Front de Gauche est composé de plusieurs partis politiques, dont le Parti Communiste Français, et il ne faut pas oublier que les communistes font partis de l'histoire nationale, qu'ils étaient dans le gouvernement du Général de Gaulle d'après guerre. En tant que citoyen, je n'accepterai jamais ce manque de respect et la dérive de cette droite au cours de cette campagne. En tant que citoyen, je n'accepterai jamais que l'on compare l'extrême droite avec un courant démocratique et historique de la gauche Française. Cette gauche française, avec le Parti Communiste, engagé dans les réseaux de résistance pendant la dernière guerre de 39/45, tandis que l'extrême droite au pouvoir faisait guillotiner JEAN CATELAS le 24 septembre 1941, en représailles à "l'assassinat" du lieutenant Moser, par le colonel FABIEN et laissait torturer à mort Jean MOULIN. Cette gauche française qui comptait 5 Ministres communistes dans le gouvernement provisoire du Général de Gaulle de juin 1944 à janvier 1946 avec au bilan de celui-ci : le droit de vote des femmes, la mise en place de la sécurité sociale et des allocations familiales par Ambroise CROIZAT, les nationalisations des entreprises collaborationnistes avec le régime nazi, l'ordonnance sur les mineurs, dite de 1945, le statut de la fonction publique. On peut également citer à ces messieurs de l'UMP, le nom du ministre qui signa les décrets fondateurs de l'ENA, dont beaucoup sont fiers de sortir aujourd'hui, par l'ordonnance N° 45-2283 du 9 octobre 1945 : MAURICE THOREZ, vice président du conseil et Secrétaire général du Parti Communiste Français. Alors je dis à tous ces messieurs de l'UMP que malgré nos divergences, il faut rester respectueux envers les citoyens qui sont des démocrates, qu'il faut arrêter d'extrémiser ceux qui ne sont pas des extrémistes juste pour justifier le comportement de certains de ses amis qui ont décidé entres les deux tours des dernières élections de nager en eaux brunes.

                                      Poisson le 17 juin 2012

 &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&  

Echec et mat pour le roi Nesme...

Le député sortant Nesme, viré par une dame. Après vingt ans de pouvoir despotique sur la 2ème circonscription, Nesme perdant sur l'ensemble de la nouvelle circonscription dont le redécoupage avait été méthodiquement élaboré par la droite sarkoziste, quoi de plus frustrant? Rien de surprenant que dans son fief de Paray le Monial, il devance sa rivale en totalisant un score de 56,96% des voix ne lui laissant que 43,04%(n.d.l.r:c'est l'histoire du miraculé...)  Sur le canton la situation est tout a fait différente, puisque qu'il culmine péniblement à 47,32% des voix, Edith Gueugneau totalisant quand a elle 52,68% des voix.  Etonnement Nesme fit même une apparition samedi à la fête des écoles publiques, essayant en vain d'entamer la discussion avec les premiers quidams.  Durant sa campagne à plusieurs reprises il s'est dit fatigué, c'est vrai qu'à 69 ans sonné, un peu de repos et de parties de pêche dans la Bourbince où le canal avec ses petits enfants l'aideront sans doute a bien se reposer.  Maintenant il ne lui reste plus qu'à collecter des cartons auprès de ses amis commerçants parodiens afin qu'il puisse déménager rapidemment son bureau de l'assemblée nationale. Mais au fait qui t'a fait roi ? sans aucun doute le papa du maire actuel de Bourbon Lancy.  Oui la gauche socialiste a gagné les élections en faisant le grand chelem, mais sâchons rester vigilant, chacun sait très bien que des pays comme la Grèce et l'Espagne étaient aussi entre les mains de gouvernements socialistes, avant d'arriver là ou ils sont aujourd'hui, comme le dit si bien la sagesse dauphinoise : MEFIATE.

                                                     


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article