Le blog des progressistes

Faire Front pour la santé au travail

Débat à Digoin (11/04/2012)

 

DSC01018

  Un public attentif était présent ce mercredi 11 avril à la réunion citoyenne organisée par le Front de Gauche de la 2ème circonscription à la Salle des Fêtes de Digoin sur les problèmes de santé et de maladies professionnelles, parmi lesquelles celles liées à l'amiante.  Michelle Demessine - Sénatrice PCF du Nord, ancienne Ministre, à l'origine de la mise en place d'un groupe de travail amiante au Sénat était l'invitée d'Isabelle Voillot, candidate du Front de Gauche aux élections législatives.  Tenir le fil du travail : c'est s'interroger sur son rôle dans la vie sociale et faire d'emblée des travailleurs les acteurs de son développement  "Car le travail ouvre à toute la vie sociale " déclarait Michelle Demessine.

DSC01017 

Les témoignages d'un syndicaliste démontrant comment l'entreprise Apéram de Gueugnon masque les acidents du travail afin d'économiser sur les pénalités exigées dans ces cas là par la branche Accident du Travail / Maladie Professionnelle, suivi du témoignage d'un adhérent de l'association de défense des victimes de l'amiante qui souligne que 100.000 décès sont annoncés dans les années à venir par l'Inserm, il y a 10 décès par jour en France et déjà 112 uniquement sur le site Eternit Vitry  en Charollais... Et malgré tout, les employeurs empoisonneurs sont toujours exonérés d'un procès pénal, alors que les victimes deviennent des coupables traités comme des délinquants.   A ce sujet, le souvenir de Louis CANTAT, ancien Conseiller général communiste du Canton de Digoin et décédé d'un cancer de l'amiante contracté à Eternit Vitry ressurgissait dans cette salle des fêtes.   Oui le constat est sans appel : le travail rend malade et tue tous secteurs et toutes catégories professionnelles confondus.  Le travail est un lieu de réalisation de vie, il aide à l'autonomie financière, gage d'une gestion autonome de l'individu.  En revanche, la perte durable du travail ou le non accès à celui - ci a des effets délétères très sévères en terme de santé.  De toutes les interventions se dégage le constat de la destruction des organismes institutionnels, médecine du travail , inspecteur du travail, entre autres, par le gouvernement actuel, et à l'inverse, pour les intervenants, la volonté de garder et de développer notre système public national.  De toute évidence, pour l'assistance, imposer une véritable politique de gauche c'est le vote en faveur du Front de Gauche qui est devenu une véritable locomotive à gauche pour : l'augmentation des salaires, le partage des richesses, la création d'emplois, la planification écologique, le développement des services publics, des droits nouveaux pour les salariés, la retraite à 60 ans, pour l'Humain d'abord !...

         

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article