Le blog des progressistes

La présidente de la CME du centre hospitalier de Cosne sur Loire soutient la lutte à Paray...

Voilà une vision intéressante de ce que fait Kapa.

 "Je suis présidente de la CME du Centre hospitalier de Cosne sur Loire (Nièvre).
Nous avons vécu en Décembre 2008 la même situation que vous actuellement.  Kapa voulait racheter la Clinique de Cosne que si l' hôpital signait un accord cadre avec la clinique: installation des services de médecine et d'urgences dans les locaux de la Clinique moyennant le paiement d'un loyer de 200 000 euros par an. De très forte pressions ont été faites sur les membres du CA par le maire et le député de la circonscription (pourtant de gauche !!! Gaetan Gorce) afin d'obtenir la signature de cet accord cadre, même chantage sur notre responsabilité sur les licenciements des personnels de la Clinique.
Malheureusement pour nous s'ajoutait le chantage à la disparition de la Maternité et de la chirurgie sur la ville (ces services n'existent pas à l'hôpital).  La CME et le CTE ont voté contre à une très forte majorité mais le CA a voté pour à une très faible majorité.  Kapa a donc racheté la Clinique.
Depuis ....l'hôpital a payé un cabinet d'audit (GE heathcare qui appartient au même holding que Kapa) pour mettre en place des groupes de travail pour préparer ce déménagement . La Clinique n'a rien payé bien que des personnels privés soient dans les groupes de travail.

 La Clinique a des locaux qui ne respectent pas les normes incendies mais depuis l'achat Kapa n'a fait aucune mise aux normes.  La date de fin Avril 2010 leur a été fixé pour la mise aux normes.   Kapa n'a recruté aucun médecin depuis son arrivée. Il n'y a qu'un anesthésiste en poste pour 4 chirurgiens.  La maternité ne fonctionne qu'avec 2 gynécologues.
Kapa devait présenter un projet médical dans les 6 mois suivants le rachat...bien sûr il n'y en a pas Kapa a viré les radiologues libéraux qui avaient un cabinet dans la clinique et qui avaient 75% du GIE scanner. Ils ont réussi à faire octroyer l'autorisation du scanner à un GIE clinique hôpital.  Pour le moment personne n'a vu les statuts de ce GIE, l'hôpital paient les radiologues et une parties des manips mais on ne sait pas qui encaisse.  L'administrateur pour cette année est la clinique !!! rien n'est passé aux instances, il n'y a aucune transparence. Nous avons un service public de radio sur le site de l'hôpital .  Celui-ci va fermer pour être installé sur le site de la clinique dans le cadre d'un GIE ou même complètement privé ( nous ne pouvons obtenir d'information). Kapa va devenir aussi notre prestataire pour la restauration.  Les personnels publics vont être mis à disposition de Kapa dans leur cuisine (que deviennent nos contactuels ...je pense qu'ils ne vont pas être renouvelés).


Tous les travaux à faire pour installer nos services sont à la charge de l'hôpital . Kapa fera les appels d'offre pour les travaux et on remboursera en plus du loyer sur 2 ans . La mise aux normes du cicuit des gaz médicaux, le câblage informatique font partis des travaux que l'hôpital doit payer...

Pour finir Kapa a racheté la clinique pour 100 000 euros avec paiement de 200 000 euros dans 2 ans .  Le passif de 5 millions d'euros n'a bien sûr pas été repris, laissant dans les difficultés les entreprises locales qui avaient fait des travaux avant l'arrivée de Kapa.

Contrairement à ce que l'ARH nous fait croire, ce groupe est un groupe financier même si les 2 patrons sont des médecins, ils n'ont fait aucun projet médical, veulent se faire attribuer les scanners et prendre les sevices de radiologie, et être notre prestataire pour la logistique (restauration lingerie ).

D'après les derniers bruits de couloir, le montant des travaux (mises aux normes et aménagement ) s'élèverait à 4 millions d'euros et Kapa ne veut pas débourser 1 centime, c'est à l'hôpital de payer...
Certains membres du CA commencent enfin à s'interroger mais il est bien tard...

Alors continuer à lutter, ne cèder pas..."

Nous camarades du Parti Communiste Français étions 4 ce matin à distribuer les tracts du collectif SOS Santé Charolais devant le C.C.C de Paray où se tenait une importante réunion de l'UDAF 71  sur le thème de la Santé, avec du beau monde.



*selon nos sources toute la semaine des gens Kapa ont fait le forcing auprès des médecins de l'hôpital de Paray,  pour les faire changer d'avis ( on graisse...on graisse...)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article