Le blog des progressistes

Le CAPER a manifesté à PARIS

P1020062

C'est une Lapalissade qui ne semble  pas évidente pour notre gouvernement

 

Samedi 9 Octobre 2010, c'est deux bus qui sont partis des potron-minet de Paray, pour rejoindre la capitale.  Répondant ainsi présente à l'appel de l'ANDEVA (association nationale des victimes de l'amiante) et de la FNATH (accidentés de la vie).  La manifestation démarra de la gare Montparnasse pour se rendre en direction de Sèvres-Babylone.   Un nombre impressionnant de manifestants, 2100 selon la police et 5000 d'après les organisateurs. 

 

P1020044 

Des membres du CAPER Bourgogne juste avant le départ

 

Ce qu'ils demandent c'est : "une vrai reconnaissance de la pénibilité dans le cadre de la réforme des retraites".     Alain Guérif, président de l'ANDEVA explique:"il n'y a pas de prise en compte de la pénibilité mais seulement des victimes du travail.  En restant sur une incapacité médicalement constatée, le gouvernement exclut des milliers de travailleurs exposés à des conditions de travail réduisant leur espérance de vie, comme le travail de nuit ou l'exposition à des substances cancerigènes, mais n'entraînant pas d'incapacité immédiate"

 

P1020046

ça coule de source...

 

P1020059

tout le monde est touché ou concerné directement ou indirectement par ce fléau

 

P1020128

le logo du CAPER Bourgogne

 

P1020067

curieusement un seul élu était présent en l'occurrence un député, et les autres élus sont où ?

 

P1020071

Une délégation italienne était aussi présente

 

P1020072i

Eternit Gustizia

 

P1020098

délégation bordelaise

 

P1020041 

 

P1020086

 

P1020109

P1020055

 

P1020117

 

P1020060

 

P1020083

 

P1020045

 

P1020054

 

P1020052 

P1020090

 

P1020081

 

P1020074

 

P1020146

 

 P1020148

pour conclure des jeunes de Cherbourg ont fait une petite pièce très poignante, des larmes coulaient sur les visages tellement c'était vrai et touchant à la fois. BRAVO !!!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article