Le blog des progressistes

POLE SANTE DE PARAY LE MONIAL

  • NON AUX PRIVATISATIONS ET AUX LICENCIEMENTS:

    Personnels du Centre Hospitalier Public , de la clinique privée , usagers , militants de gauche et élus des collectivités territoriales ;soit environ 200 personnes avaient répondus à l'appel des syndicats CGT et CFDT ce mardi 13 octobre .
    Il a été fait un rappel des faits par les secrétaires des deux sections locales CGT et CFDT :
    __ Obligation faite par l'agence régionale de la santé de BOURGOGNE d'avoir une seule autorisation de chirurgie et d'un seul bloc opératoire à PARAY LE MONIAL .
    __Le chantage de dépôt de bilan de la clinique qui va licencier tout son personnel (86 salariés) si il n'y a pas un repreneur.
    __Après les propositions du groupe financier NOALYS (hôpitaux privés de LYON ) qui n'ont pas aboutis , un nouveau groupe KAPA  se propose de reprendre la clinique mais cela ne lui suffit pas car insuffisamment juteux : il veut des services rentables de l'hôpital à commencer toute la chirurgie du public et son bloc opératoire très bien équipé .
    __La capitulation volontaire de la gouvernance du Centre Hospitalier qui brade sa chirurgie publique (48lits ) ,son bloc opératoire avec la stérilisation au groupe KAPA  et met dans la corbeille de mariage : l'obstétrique ,la radiologie , les urgences ,la pharmacie , 15 lits de médecine gériatrique et 25 lits de Soins de Suite et Rééducation polyvalents  sous la forme de gestion privée de type GIE (comme l'IRM) dans l'hôpital public .
    __Les personnels ??:
    Ceux de la clinique :certains sont repris par KAPA et d'autres non nécessaires sont mis à la disposition du Centre Hospitalier qui devra les recaser .
    Ceux de l'hôpital (bloc ) sont mis à disposition de KAPA mais s'ils gardent leurs salaires du public ils perdent les avantages liés à l'organisation (ex jour RTT) et pour ceux qui n'accepteront pas ;ils seront recasés dans des postes de qualification réduite ( ex IADE qui fait du travail d'IDE ).
    Du fait de l'effet du nombre de personnels à reclasser et des budgets limités ; tout laisse à penser qu'une purge des personnels contractuels va avoir lieu très rapidement .
    __ Les usagers et patients n'auront pas d'autres choix que de se faire soigner en privé ; c'est a dire avec des dépassements d'honoraires conséquents qui sont de moins en moins pris en charge par les mutuelles et toute sorte de frais hôteliers avec un minimum de personnels soignants au chevet du patient : faut bien faire des profits !! La population rurale et retraitée aura t-elle les moyens??
    __ Les chiffres : Répartition des charges :
    7 millions d'euros pour le CH PARAY et 5 millions d'euros pour KAPA ; c'est le privé qui rachète et le public qui finance ?
    __ Cet accord KAPA-Centre Hospitalier sous la tutelle de l'ARH et du maire de PARAY LE MONIAL est présenté comme la seule et ultime solution pour sauver la clinique ; conforter l'activité des chirurgies de PARAY qui pourront recruter des chirurgiens en statut privé mieux payés que le public et cela va dans le sens des orientations actuelles de privatiser la chirurgie . Circuler bande d'attardés , on a les solutions !!
    __Pourtant  les syndicats CGT et CFDT sont porteur d'autres solutions : Un plan de fonctionnement mutualisé des chirurgies avec le libre choix d'activités privées et publiques avec un seule bloc opératoire public de façon conforter l'activité chirurgie publique en progression dans le nouvel hôpital et de qualité avec l'excellent classement de lutte des infections nosocomiales avec la perspective de développer des activités nouvelles ( rééducations spécialisées , prise en charge psychiatrique, etc )
    __Bien sur considéré comme irréaliste puisque dans notre société libérale ; c'est la finance qui doit décider de tous . La carte bleu avant la carte vitale comme le dira un usager dans la salle!
    L'action se poursuit pour le service public et l'intérêt général !!
  • Dernières nouvelles : la commission médicale d'établissement (médecins) et le comité technique d'établissement ( personnels) du Centre Hospitalier ont émis des avis défavorables surtout à la privatisation de la chirurgie publique .

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article