Le blog des progressistes

UN DéBAT PASSIONNANT

Notre "Far-West" charolais n'a pas le monopole des débats sur l'agriculture.  Dimanche 3 Octobre 2010 se déroulait à Buxy la Fête du vin doux et de la chanson française. C' est en prélude à ces festivités, que des personnalitées de la politique, du syndicalisme agricole ont débattu, sur l' Agriculturre  d'aujourd'hui et de demain, devant un auditoire de passionnés.P1000131

de gauche à droite: Jean-François LAUTISSIER (Conseiller Général du Canton de La GUICHE), Jacques REBILLARD ( Conseiller Régionnal de Bourgogne en charge de l'agriculture et de la forêt et aussi Conseiller Général du canton de Marcigny (PRG), Nathalie VERMOREL DE ALMEIDA (Conseillère Régionale PCF et secrétaire fédérale, Xavier COMPAIN (éleveur bovin en Bretagne, en charge nationalement de l'agriculture au PCF)

 

On notait également dans la salle la présence de Michel LAURENT (le frère de Pierre LAURENT actuel secrétaire général du PCF).    Xavier COMPAIN rappela que 3 milliards d'hommes sont en difficultés alimentaire actuellement dans le monde.   Il souligna que la position du parti communiste français "c'est le choix des estomacs et non pas des réservoirs"  A partir de ce constat, les communistes proposent 3 mesures phares au niveau mondiale : instaurer une clause de sauvegarde des terres menacées ; interdire les spéculations financières sur les denrées agricoles (300 milliards de spéculation / exemples le quintal de blé / le riz double en matière de spéculation); taxer à un  taux dissuasif les importations abusives qui pillent les agriculteurs (MERCOSUR viande bovine) et le réinjecter dans l' installation des jeunies agriculteurs.  Sur le plan européen : définir un prix minimum indicatif, avoir une meilleure répartition de la valeur ajoutée, garantir une alimentation saine et de qualité pour tout le monde.  Sur le plan français, mieux encadrer les marges de la grande restauration et de la grande distribution ( N.d.l.r. ce n'est plus un secret de polichinelle de dire haut et fort qu'il est anormal aujourd'hui que ce soit la grande ditribution qui fixe elle même ses prix d'achats aux producteurs, c'est du capitalisme pure  et dur ! si ça continue, faudra que ça cesse.)  Nathalie VERMOREL DE ALMEIDA fît le constat que toutes les politiques agricoles qui ce sont succèdées jusqu'a maintenant furent des échecs.  Puis Jacques REBILLARD dit regretter la non participation des agriculteurs lors des différentes manifestations contre la réforme des retraites en martelant bien que leurs retraites se réduisent à "peau de chagrin"

(N.d.l.r. à bon entendeur salut !).   Les questions du public fusèrent de toute part ce qui contribua à enrichir le débat. Puis Jean -François LAUTISSIER termina les débats, laissant à   Xavier COMPAIN le soin de conclure, avant le pot de l'amitié.

 

P1000140

Beaucoup de monde à la fête, les stands bien remplis aussi

P1000137

un chanteur entraînant, reprenant Jean FERRAT, Bachelet Etc...

P1000143

des tables bien remplies aussi, le tout dans un aréable cadre de verdure

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article