Le blog des progressistes

2 BOUCLARDS FICTIFS A PARAY

"Chez Joss" au beau rivage, "chez Gégé" dans les fosses rues et ceux qui ferment, sans tambour ni trompette.
"Chez Joss" au beau rivage, "chez Gégé" dans les fosses rues et ceux qui ferment, sans tambour ni trompette.
"Chez Joss" au beau rivage, "chez Gégé" dans les fosses rues et ceux qui ferment, sans tambour ni trompette.
"Chez Joss" au beau rivage, "chez Gégé" dans les fosses rues et ceux qui ferment, sans tambour ni trompette.

"Chez Joss" au beau rivage, "chez Gégé" dans les fosses rues et ceux qui ferment, sans tambour ni trompette.

 Alors que la majorité des commerces du centre ville périclitent les uns après les après les autres, d'autres commerces, fictifs eux, voient le jour, c'est le triste miracle de Paray !   Le dernier en date, au beau rivage. C'est la maire de St Bonnet de Joux, Josianne Corneloup, élus au Conseil départemental de Saône et Loire, vice présidente du Pays Charolais-Brionnais, pharmacienne de son état.  Mais elle évolue, aussi, dans le secteur d'activité de l'immobilier. Elle est présidente du Conseil d'administration au sein de l'entreprise SEM PATRIMONIALE SUD BOURGOGNE et André ACCARY est Co-mandataire et administrateur de SEM PATRIMONIAL SUD BOURGOGNE. Josiane Corneloup, c'est une sorte de grosse machine, parachutée ici, pour rafler une place de députée, tant pis pour le cumul des mandats.  Pourquoi pas un nouveau Boui-boui réservé aux fans et qui s'appellerai "chez Pénélope" ?     

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article