Le blog des progressistes

Quand l'hôpital donne la fessée à NESME

De cette leçon Mr NESME retiendra peut-être qu'on insulte pas les femmes qui travaillent à l'hôpital, même si ce sont des déléguées syndicales : on RESPECTE *

Autour de la table sans le président du CA absent

Pas facile de mobiliser du monde un vendredi à 12h30 et pourtant avec le personnel de l'hôpital c'était joint de nombreux adhérents CGT du grand Charolais dont une délégation CGT Potain, solidaire des hospitaliers, mais aussi de simples usagers, un élu Mr BONNOT, l'absence la plus remarquée fût sans nul doute celle du président du Conseil d'Administration de l'hôpital (on dit que les absents ont toujours tort...)

La foule s'invite au CME

Il paraît que le député, dépité serait pessimiste pour l'avenir de la chirurgie à Paray.
Mais au fait qui a créé pareil situation ? Le fils de ...que son papa était président du CA de l'hôpital en son temps...ça ne vous rappel rien ? L'histoire du petit jean qui veut devenir grand ?
 
Ne perdons pas de vue également qu'un des arguments phare qui a séduit les commerçants, les artisans et les petites entreprises à venir s'installer au Champ BOSSU : c'est l'attrait du Pôle hospitalier.  Si ce dernier est malmené, par ricochet les entreprises attenantes en pâtiront...donc la Ville de Paray et les emplois induits seront mis a mal.  Et pour la suppression de la taxe professionnelle prévue en janvier 2010, on fait comment ?

 Une fois de plus la preuve est faite que LE CAPITALISME NUIT GRAVEMENT A LA SANTE

*Déjà lors du débat sur la R.C.E.A on a vu NESME en difficulté, s'emporter violemment contre Mr MONTEBOURG et lâcher un "...MAIS NOM DE CHIEN..." et ce de façon très colérique. Il se ridiculise tout seul.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article