Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pcf71-ducharolais.com

LE CAPITALISME PARASITAIRE DE LA SOCIETE !

Les géants du CAC 40 ont reversé 80 milliards d'euros à leurs actionnaires en 2022 

Les actionnaires des grandes entreprises cotées françaises ont perçu l'année dernière 56,5 milliards d'euros de dividendes, un record historique, auxquels s'ajoutent 23,7 milliards d'euros de rachats d'actions, selon « La lettre Vernimmen ». Une générosité inédite qui doit beaucoup aux superprofits de TotalEnergies et au retour en force des banques et assureurs

Par Bastien Bouchaud

Publié le 9 janvier 2023 

Les actionnaires des grandes entreprises françaises ont de nouveau été choyés l'année dernière.

Le CAC 40, va leur verser 80,1 milliards d'euros pour 2022, payables en 2023, selon les données compilées par Pascal Quiry et Yann Le Fur pour « La lettre Vernimmen ».

Un millésime historique, en hausse de 15,5 % par rapport au record établi un an plus tôt, et porté par le bond des dividendes (+23 % à 56,7 milliards d'euros) alors que les rachats d'actions sont restés quasi stables à 23,7 milliards d'euros

Par Jean Lévy

Les sociétés du CAC 40 ont distribué:

51 milliards d’euros de dividendes en 2018,

contre 47 milliards en 2017

C’est un record depuis 2006.

57,4 milliards d’euros (dont 10,9 milliards de rachat d’actions) ont ainsi été redistribués en 2019

28,6 milliards en 2020durant la pandémie.

45,6 milliards en 2021 

56,5 milliards d'euros, en 2022

80,1 milliards d'euros au total seront versés en 2023

soit plus de 350 milliards d'euros en sept ans

La dépense intérieure d'éducation (comprenant les activités d'enseignement et les activités connexes, comme l'administration, les cantines, les transports scolaires, les livres scolaires, etc.) a été évaluée, pour l'année 2019, à

160, 5 milliards d'euros

pour 

12.257.200 écoliers, collégiens et lycéens

Si Macron et son clan, au lieu de faire les poches des chômeurs, des salariés et des retraités, taxait les gros revenus en dividendes, disons pour prendre un exemple, de 50%, le budget de l'Etat bénéficierait de combien de milliards supplémentaires..?

Macron a fait le contraire dès sa prise de fonction, en 2017 : 

Les 10 % les plus riches – le 10e décile de la population, avec un niveau de vie supérieur à 37 260 euros par an – va ainsi capter 4,2 milliards des 9 milliards de baisses nettes d'impôts et le  nouveau président supprime l'impôt sur la fortune  (ISF).

Les Français ont raison quand ils nomment "Macron, le président des riches", des super riches en vérité, ce qu'on appelle l'oligarchie financière, qui a mondialisé sa fortune.

Et tant que ses commis en politique seront aux manettes de la Maison France, il n'y aura pas de véritables changements à attendre d'une "fortunocratie"

C'est donc au système qu'il faut s'en prendre.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article